Sion Basket veut corriger ses erreurs de néopromu

Promu administrativement l’été dernier afin d’ajouter un étage à sa pyramide de formation, Sion Basket a seulement eu droit à cinq mois d’apprentissage accéléré de la NLB Men la saison passée. Une expérience riche en enseignements autant pour les espoirs sédunois que pour leur comité.

Et une expérience au terme de laquelle l’entraîneur Domenico Marcario et le mercenaire Eduardo Perez ont quitté les Creusets. «Nous sommes arrivés à la fin d’un cycle. Nous avons désormais engagé un coach italien professionnel qui aura plus de disponibilités pour le club. L’objectif est qu’il ne se focalise pas uniquement sur la première équipe mais fasse également des pointages dans les équipes jeunesse», détaille Alain Zumstein, président du club. 

Williams pour faire oublier Perez

Du côté du renfort étranger, la donne changera aussi cette saison. Exit l’Espagnol Eduardo Perez – identifié comme une erreur de casting – et place à l’Américain Jordan Williams qui débarque dans le Valais central après une première expérience européenne au Portugal. «La saison passée a été tronquée par les blessures de notre étranger et il faut avouer qu’il a été moins performant que ce que nous attendions.»

En manque de maturité et d’expérience, Sion Basket recherchait un leader, il ne l’a malheureusement pas trouvé la saison dernière. «Nous voulons quelqu’un qui joue en équipe et pour l’équipe, mais aussi quelqu’un qui puisse encadrer nos jeunes et intervenir de la voix ou par le geste dans les moments difficiles.» 

Plus de concurrence

Un rôle que les Sédunois ont donc confié à Jordan Williams. Dans une LNB largement plus relevée que l’année dernière – avec notamment les relégations volontaires de Pully-Lausanne et Swiss Central – la concurrence promet d’être féroce. «C’est une bonne chose. Nous voulons atteindre les play-off, mais ce ne sera pas facile. La réussite ou non de cet objectif sera sans doute lié au rendement de Jordan, il doit rendre les autres joueurs meilleurs.»

Mais Williams ne sera pas seul à porter les ambitions de son équipe. Pur produit de la formation sédunoise Thomas Salman sera là pour l’épauler. La saison dernière l’international suisse junior figurait dans le top 10 de la ligue au niveau des points et des assists. «Il a dû trop porter l’équipe sur ses épaules. Mais cette saison nous aurons plus de rotations et de leadership.» Des affirmations à vérifier dès ce samedi à 17 h 30 lorsque Sion Basket se déplacera sur le parquet des Goldcoast Wallabies.

Par Adrien Délèze
Le nouvelliste du 10 octobre 2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Actualités

Evènements

Equipes

Le mot du Président

Histoire & Palmarès

Sponsors

Sion Basket est un club ouvert
à tous les profils

… des moins de huit ans aux seniors
… filles et garçons
… niveau élite ou amateur

Si vous souhaitez rejoindre notre Club et intégrer une de nos équipes, nous vous prions de nous écrire via le formulaire ci-contre.

Veuillez s’il vous plaît préciser votre date de naissance, votre parcours et vos attentes afin que nous puissions vous proposer la solution qui vous satisfera le mieux.

Vous pourrez ensuite vous entraîner quelques fois avant de décider si vous souhaitez jouer dans notre Club.